Vers blancs

Vers blancs

Les signes précurseurs

vers_blancs.jpgVotre gazon jauni peut-il être soulevé par plaques, comme s'il s'agissait d'un tapis? Le matin venu, vous arrive-t-il de constater que de petites mottes de pelouse ont été soulevées et renversées? Il s'agit en fait de l'œuvre de mouffettes et de ratons-laveurs qui se nourrissent de larves enfouies dans le sol. Si cela correspond à l'état de votre pelouse, il n'y a pas de doute à l'effet que celle-ci abrite bel et bien des vers blancs.

Que faire?

Dès l'apparition de dommages causés par les vers blancs, il n'y a pratiquement rien à faire pour s'en débarrasser. Il est tout de même conseillé de poser les gestes suivants: 
 
  • Épandre des répulsifs (généralement à base de capsaïcine (poivre de Cayenne) ou de pipérine (poivre noir) pour repousser les mouffettes et les ratons-laveurs qui creusent sous la pelouse à la recherche de vers blancs.
  • Replacer le gazon labouré par les petits animaux en le piétinant et l'arroser copieusement.
  • Laisser la nature agir et attendre jusqu'en mai alors que le sol est bien sec, pour renouveler la pelouse qui est déjà en mauvais état.
  • Il est important de noter qu'aucun pesticide de synthèse ou à faible impact peut s'avérer efficace contre ces insectes à ce stade de leur développement. On ne devrait avoir recours aux nématodes qu'au mois d'août.

Les écogestes de prévention

L'objectif ici consiste à produire une pelouse vigoureuse et en santé qui résistera mieux aux vers blancs. À cet effet,vers_blancs2.jpg voici ce qui est recommandé:

  • Maintenir la hauteur de tonte à plus de 7 cm (2'' ¾).
  • Fertiliser uniquement avec des engrais naturels et du compost, tout en évitant les surdoses d'azote (N) – les citoyens peuvent se procurer du compost gratuitement au mois de mai aux ateliers municipaux.
  • Proscrire l'utilisation de pesticides de synthèse.
  • Effectuer un sursemis au moins une fois par année – optez pour un mélange de semences écologiques à base d'endophytes et de trèfle, ce qui contribuera à accroître la force et la résistance de la pelouse.
  • Ajouter du trèfle à la pelouse, car les vers blancs n'en sont pas friands.
  • De la fin juin à la mi-juillet, éteindre les luminaires extérieurs de façon à ne pas attirer les femelles en période de ponte.
  • Ces mesures préventives ainsi que plusieurs autres, devraient être maintenues tout au long de l'été.
Sources : L'écopelouse – Pour une pelouse vraiment écologique et Le guide complet des pesticides à faible impact et autres solutions naturelles, tous deux écrits par Micheline Lévesque, agronome.

Pour en savoir plus

Pour obtenir plus de renseignements sur les vers blancs et les éco-gestes de prévention, n'hésitez pas à communiquer avec la Ligne verte.